RAPPORT DE TENDANCES

Home / RAPPORT DE TENDANCES

Les investissements responsables Canadiens surpassent le 1,5 mille milliards de dollars*

Le Rapport de tendances de l’investissement responsable canadien de 2016 a révélé que le marché canadien de l’investissement responsable (IR) poursuit son expansion rapide. L’IR fait référence à l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance d’entreprise (ESG) dans la sélection et la gestion des investissements. Ce rapport fournit un aperçu détaillé des tendances récentes sur le marché canadien de l’investissement responsable. 

 

Faits saillants

  • 1,5 mille milliards de dollars en actifs sous gestion (ASG) responsables 
  • Augmentation de 49 % en deux ans
  • L’IR représente 38 % de l’industrie canadienne de l’investissement
  • L’intégration des critères ESG surpasse l’engagement comme principale stratégie d’IR
  • Les actifs issus de l’IR des investisseurs particuliers en hausse de 91 % en deux ans
  • Les actifs des caisses de retraite représentent 75 % de la croissance de l’industrie de l’IR avec une augmentation de 374 milliards de dollars, soit 45 %, en deux ans
  • 80 % des répondants s’attendent à un niveau de croissance de l’IR modéré ou élevé pour les deux prochaines années
  • Les gestionnaires de placements et détenteurs d’actifs ont indiqué que les raisons suivantes constituent leurs principales motivations pour considérer les facteurs ESG dans leurs décisions d’investissement : (1) minimiser les risques dans le temps; (2) améliorer les rendements dans le temps; (3) remplir ses obligations fiduciaires.

Selon les réponses du sondage et les recherches secondaires menées par l’AIR, les actifs au Canada gérés à l’aide d’une ou de plusieurs stratégies d’IR sont passés de 1,01 mille milliard de dollars à la fin de 2013 à 1,5 mille milliards de dollars en date du 31 décembre 2015. Cette solide croissance représente une augmentation de 49 % des actifs d’IR sous gestion sur une période de deux ans. Les actifs d’IR canadiens représentent maintenant 38 % du total des actifs sous gestion canadiens (évalués à 3,986 mille milliards de dollars1), soit une hausse de 31 % sur deux ans.

Alors que la majeure partie de la croissance de l’industrie de l’IR est attribuable aux investisseurs institutionnels, les actifs des investisseurs particuliers ont presque doublé au cours des deux dernières années pour atteindre 118 milliards de dollars, soit un taux de croissance de 91 %.

Tandis que l’engagement de l’actionnaire était la plus importante stratégie d’IR au Canada il y a deux ans, l’intégration de critères ESG est devenue la principale stratégie d’IR au Canada avec 1,46 mille milliards de dollars en actifs sous gestion. L’intégration des critères ESG fait référence à l’inclusion explicite de facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance dans l’analyse financière. La troisième stratégie d’IR en importance au Canada est le filtrage basé sur les normes, une stratégie qui consiste à harmoniser les politiques d’investissement avec les normes internationales comme les Principes directeurs de l’OCDE pour les entreprises multinationales.

Les répondants au sondage sont très optimistes quant aux perspectives d’IR pour 2017 et 2018, avec 80 % d’entre eux qui s’attendent à un niveau de croissance modéré ou élevé pour les deux prochaines années. Il s’agit d’une augmentation significative par rapport à notre dernier sondage, dans lequel 59 % des personnes interrogées s’attendaient à une croissance modérée ou élevée.

Moteurs de croissance

Les gestionnaires de placements et détenteurs d’actifs ont collectivement indiqué que leurs principales motivations pour considérer les facteurs ESG dans leurs décisions d’investissement sont : (1) minimiser les risques dans le temps; (2) améliorer les rendements dans le temps; (3) remplir ses obligations fiduciaires. De plus, la croissance rapide de l’investissement responsable au Canada peut être attribuée à au moins quatre facteurs :

  1. Un engagement accru envers l’IR par les gestionnaires de placements.
    Une étude récente menée par le CFA Institute a conclu que près des trois quarts des professionnels de l’investissement tient compte des enjeux ESG pour prendre des décisions d’investissement.2 À la fin de 2015, 38 gestionnaires de placements canadiens étaient signataires des Principes pour l’investissement responsable (PRI) soutenus par les Nations Unies, annonçant ainsi leur engagement à inclure les facteurs ESG dans leurs prises de décisions d’investissement, en comparaison à 29 signataires canadiens des PRI il y a deux ans. Le spectre grandissant des produits et services d’IR est un autre indicateur de l’engagement de l’industrie des gestionnaires de placements envers l’IR.
  2. Meilleure conscientisation sur l’importance des opportunités et risques ESG.
    D’innombrables études ont démontré la relation entre l’investissement responsable et les rendements supérieurs à long terme. Par exemple, des études commandées par OceanRock Investments et la Morgan Stanley Institute for Sustainable Investing ont constaté que, au Canada et aux États-Unis, les fonds d’investissement responsables ont dépassé leurs comparables plus de 60 % du temps à des niveaux de risque inférieur.3 4 La sensibilisation aux risques climatiques est à la hausse dans la communauté des investisseurs, comme en témoigne l’intérêt des participants à notre sondage à voir davantage d’opportunités de placement sans émission de carbone. Des cas récemment médiatisés de risques ESG – comme ceux impliquant Volkswagen, BP et Wells Fargo – ont également contribué à la prise de conscience de l’importance des facteurs ESG.
  3. L’augmentation des actifs d’investissement responsable dans les caisses de retraite.
    Les actifs des caisses de retraite représentent 75 % de la croissance de l’industrie de l’IR des deux dernières années, après avoir augmenté de 374 milliards de dollars ou de 45 % au cours de cette période. Les caisses de retraite ont indiqué que la gestion des risques et le respect de leurs obligations fiduciaires constituent leurs deux principales raisons de tenir compte des critères ESG. La reconnaissance croissante des facteurs ESG comme un élément de l’obligation fiduciaire s’additionne à une nouvelle réglementation ontarienne qui exige que les caisses de retraite déclarent leurs politiques et procédures d’investissement afin de divulguer si, et dans quelle mesure, les facteurs ESG sont pris en considération.
  4. Transition démographique.
    Les milléniaux, soit la génération née au cours des deux dernières décennies du XXe siècle, sont 65 % plus susceptibles que les Baby-Boomers de tenir compte des facteurs ESG au moment d’investir, et ils sont deux fois plus susceptibles de chercher des investissements visant la résolution de problèmes sociaux et environnementaux.5 Bien que les jeunes investisseurs n’ont généralement pas de richesse considérable, ils ont une influence croissante sur les décisions d’investissement des ménages. Cette jeune génération d’investisseurs représentera une catégorie démographique importante pour l’industrie de l’investissement dans l’avenir, car elle devrait hériter de plusieurs milliards de dollars dans les prochaines décennies.

Télécharger le rapport

 

 


[1] Les données sur l’industrie de l’investissement sont fournies par le Canadian Institutional Investment Network (CIIN). 
[2] CFA Institute, Environmental, Social and Governance (ESG) Survey, juin 2015. Vu le 1er décembre 2016. https://www.cfainstitute.org/ethics/Documents/esg_survey_report.pdf.
[3] Tessa Hebb, Canadian Responsible Investment Mutual Funds: Risk/Return Characteristics Study Findings, Carleton Centre for Community Innovation, 1er mai 2015. Vu le 1er décembre 2016. https://www.qtrade.ca/_pdfs/oceanrock/3CI_ORII_RI_Fund_Risk_Return_Analysis.pdf
[4] Morgan Stanley Institute for Sustainable Investing, Sustainable Reality, mars 2015. Vu le 1er décembre 2016. http://www.morganstanley.com/sustainableinvesting/pdf/sustainable-reality.pdf.
[5] Association pour l’investissement responsable, Les milléniums, les femmes et l’avenir de l’investissement responsable, avril 2016. Vu le 1er décembre 2016. https://www.riacanada.ca/wp-content/uploads/2016/04/Millennials-Women-and-the-Future-of-RI-Final-1.pdf


 L’archive

Desjardins logo



Nos membres bienfaiteurs

AGF
NEI
OceanRock
CIBC

RBC GAM
Sustainalytics
Addenda Capital

Membres associés

State Street Global Advisors
Mackie Research
Investors Group
Mackenzie Investments
HSBC
HighView Financial Group
CI Investments
Mirova
Russell Investments
TD Bank Group
Franklin Templeton
Leede Jones Gable Inc.
Jarislowsky Fraser
The CUMIS Group
The Co-operators
Connor, Clark & Lunn Private Capital
CIBC Wood Gundy
Vigeo Eiris
BMO Global Asset Management
Aequitas NEO Exchange Inc.
ISS
Fiera Capital
Encasa Financial
Bullion Management Group Inc.
SHARE
Global Alpha Capital Management
Genus
Oikocredit
Vancity Credit Union
Servus Credit Union
MSCI
Groupe Investissement Responsable
Guardian Ethical Management
Desjardins
ClearBridge Investments
La Caisse d’économie solidaire Desjardins
Bloomberg
Assiniboine Credit Union
Amundi Asset Management
Alterna Savings
Kindred Credit Union
Phillips, Hager & North Investment Management
IA Clarington Investments

Membres de soutien

Purpose Capital
Evolve Funds
SAGE Connected Investing
Etho Capital
Changequity
Starboard Wealth Planners
The Smallwood Harvey Financial Group
Cash Management Group
The Wooding Group
Blue Heron Advisory Group
CoPower